7 erreurs mentales à éviter avant une compétition de Golf

7 golf mental mistakes

 La réussite d’une partie de golf est souvent déterminée par les heures précédant la mise en jeu. Ce que vous faites durant les heures précédant le début d’une partie a un impact conséquent sur votre performance. Malheureusement, trop de golfeurs accordent peu d’attention à cette période et prennent de mauvaises habitudes mentales lesquelles les mènent à des résultats négatifs.

La plupart des golfeurs n’ont pas conscience de ces habitudes mentales négatives et du fait qu’ils peuvent mettre à mal leur performance de golf avant même qu’ils la mise en jeu.

Il existe sept pièges fréquents dans lesquels tombent les golfeurs au cours des heures précédant un tournoi … Sept choses que vous ne devez jamais faire avant une compétition. En prenant conscience de ces sept pièges mentaux, vous pouvez développer des stratégies efficaces pour réussir une partie de golf.

7 choses à éviter avant une partie de Golf

 Vous focaliser sur vos faiblesses

Certains golfeurs sont préoccupés par une partie de leur jeu qu’ils considèrent comme étant une lacune. Peut-être avez-vous travaillé sur votre précision de mise de dix pieds. Vous avez probablement travaillé sur cet aspect de votre jeu, car cela vous a coûté plusieurs coups dans les tournois précédents. Vous pensez que si vous pouvez améliorer cette partie de votre jeu, vous obtiendrez de meilleurs scores.
Mais le fait de vous concentrer sur les éléments les plus faibles de votre jeu améliore rarement votre score. Mettre l’accent sur les faiblesses génère de l’anxiété et un manque de confiance. Lorsque vous vous apprêtez à frapper votre premier coup, vous priez pour ne pas être face à un putt de dix pieds sur le premier trou. La seule hypothèse dans laquelle cette attitude est positive, c’est quand vous avez vraiment le temps de travailler sur vos faiblesses durant les jours et les semaines précédant la compétition. N’essayez pas de faire cela juste avant votre partie. C’est trop tard.

Vous concentrer sur vos forces vous aidera à être en confiance. La confiance vous permet de vous relever à la suite de coups malheureux, de rebonds malchanceux tout en restant concentré sur la façon dont vous voulez jouer le prochain coup.

Durant les heures précédant le tournoi … restez concentré sur ce que vous faites bien !
!

 

 

7 golf mental mistakes before competition

Vous mettre trop de pression

Beaucoup de golfeurs augmentent la pression en plaçant des exigences excessives ou des attentes sur leur performance. Les attentes élevées pour la performance et le fait de vous concentrer sur le résultat ne sert qu’à « stresser » les golfeurs. Lorsque vous dites des choses telles que « je dois tirer -3 sous aujourd’hui » ou « Je ne peux pas double-bogey ce tour », vous exercez involontairement une pression indue sur vous-même.

Il est naturel de vouloir jouer de votre mieux, mais ne vous chargez pas avec le poids des attentes excessives. Pour jouer de votre mieux, vous aurez besoin d’un esprit clair et dégagé et de vous concentrer sur le moment présent. Cela peut sembler contre-intuitif pour certains golfeurs qui croient que le fait d’avoir des attentes les motivera à bien jouer et à rivaliser. Il est dangereux de se fixer des résultats et cela ne mène qu’à la frustration. La meilleure attitude est celle de croire que vous pouvez bien jouer et gagner tout en comprenant que vous ne pouvez pas entièrement contrôler le résultat.

Durant les heures qui précèdent le tournoi … éclairez votre esprit et débarrassez-vous de ces attentes strictes qui créent de la frustration quand vous ne les combler pas. Par exemple, je ne devrais pas 3 putt. Je ne devrais pas le frapper hors des limites. Je ne devrais pas double bogey. etc…..

 

S’inquiéter au sujet de la concurrence

Les partenaires de jeu potentiels peuvent être une source d’anxiété pour certains golfeurs. La possibilité de jouer contre des rivaux, des amis, des golfeurs que vous n’avez jamais battu ou des adversaires hautement classés peut créer de la tension et de l’anxiété pour les golfeurs. C’est un gaspillage de votre précieuse énergie et vous devez réaliser que vous n’avez aucun contrôle sur le choix de la personne avec laquelle ou contre laquelle vous jouez. Il est inutile d’être préoccupé par tout ce que vous ne pouvez pas contrôler.

De nombreux éléments sont en dehors de votre contrôle. Le fait de vous concentrer sur des choses que vous ne pouvez pas contrôler crée un environnement anxiogène non propice à un bon jeu. Vous pouvez contrôler ce que vous faites et ce que vous pensez. Vous pouvez contrôler ce sur quoi vous concentrez votre attention. Les tournois de golf sont le moment idéal pour être concentré sous vous-même et sur votre plan.

Durant les heures précédant le tournoi … concentrez-vous sur les choses que vous pouvez contrôler ! Par exemple votre échauffement avant la partie et ce que vous dites à vous-même en vous dirigeant vers le premier trou.

 

 

Se focaliser trop tôt sur le tournoi

Des heures de réflexion avant un tournoi peuvent rendre un golfeur profondément nerveux. La pensée excessive entraine de multiples de processus physiologiques (augmentation de l’adrénaline, tension des muscles, une digestion plus lente, etc) lesquels vous épuiseront physiquement et mentalement avant le début de la compétition.

Alors que vous ne pouvez pas vraiment vous empêcher de penser, vous pouvez vous échapper des pensées néfastes concernant la compétition à venir. Il s’agit de changer de direction. Ne permettez pas à votre esprit d’être au ralenti, trouvez quelque chose pour l’occuper autre que les activités liées au golf telle que les devoirs, la lecture d’un livre, le fait d’écouter de la musique ou de jouer à un jeu vidéo.

Sortir le jeu de votre esprit avant d’arriver sur le terrain est une excellente façon de rester mentalement calme et physiquement détendu.

 Avant le tournoi … Occupez-vous et trouvez des activités vous permettant d’éviter les pensées malveillantes. Idéalement, vous voulez faire des choses qui vous rendent heureux confiant et détendu. Peut-être une chanson préférée ou une vidéo u tube amusante. Tâchez de maîtriser la manière dont vous passez ce temps capital avant de concourir.

Screen Shot 2016-07-07 at 10.00.12

 

Vous demander si vous avez suffisamment travaillé

Certains golfeurs remettent en question leur niveau de préparation avant un tournoi : « Me suis-je assez entrainé ? Ai-je bien travaillé ma technique ? Ai-je vérifié les conditions du cours ? » Au moment où vous arrivez sur le terrain de golf, vous entachez tout ce que vous avez fait la semaine précédente.

Vous devez accepter que ce qui est fait est fait. Vous n’avez pas de pouvoir sur le temps. Le fait de vous soucier de ce que vous avez fait ou de ce que vous n’avez pas fait la semaine précédant le tournoi ne peut que nuire à votre performance. Dites-vous vous êtes prêt à jouer une formidable partie de golf, quelle que soit votre niveau de préparation. Vous pouvez également adopter une approche attentiste. Chaque tournoi vous donne des retours utiles sur ce qui peut être fait différemment ou mieux. Une fois le tournoi terminé, vous pouvez évaluer votre niveau de préparation et l’ajuster si nécessaire.

Durant les heures précédant le tournoi … sachez que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour bien performer et soyez reconnaissant d’avoir la possibilité de pratiquer le jeu que vous aimez.

 

Songer à ce qui pourrait éventuellement mal se dérouler

Pratiquer le « et si » est une méthode imparable pour gâcher votre jeu. Le « et si » est comme danser dans un champ de mines ; chaque étape que vous passez augmente la quantité de pression et d’anxiété que vous ressentez.

Le fait de penser à toutes les choses qui pourraient aller mal a pour effet de persuader votre esprit que vous n’avez pas ce qu’il faut pour réussir. L’auto-persuasion négative et le doute de soi vous détourneront de la tâche à accomplir. Il est impossible de réussir si vous êtes concentré sur l’échec potentiel.

Vous serez plus à l’aise si vous avez un plan pour le tournoi sur lequel vous comptez et que vous croyez en votre capacité à ajuster ce plan si nécessaire.

Dans les heures précédant le tournoi … refusez de conférer de l’intérêt aux chose négatives et investissez plutôt dans la confiance.

 

Revenir sur l’année ou sur la fois passée

Beaucoup de golfeurs passent par une expérience de « déjà vu » lorsqu’ils jouent, surtout après une mauvaise partie ou sur un parcours sur lequel ils ont précédemment peu performé. Ces golfeurs pensent qu’ils joueront mal au cours du tournoi actuel parce qu’ils ont mal joué lors de leur dernier tournoi ou la dernière fois qu’ils ont joué sur ce cours.

Puisque vous n’êtes pas un diseur de bonne aventure, vous devez cesser de projeter, d’anticiper et de vous attendre au pire. Ce n’est pas parce qu’un évènement s’est produit dans le passé qu’il se produira de nouveau. Le passé ne se répètera pas, sauf si vous le permettez.

Durant les heures qui précèdent le tournoi … passez mentalement en revue vos meilleurs instants plutôt que de songer à vos pires moments de golf.

Si vous avez eu une mauvaise expérience sur un terrain de golf, vous pouvez prendre du temps pour vous visualiser jouant bien sur ce terrain dans les jours précédant la compétition.
 

 

Il est essentiel que vous mesuriez l’impact et l’importance de ce que vous faites durant les heures précédant un tournoi. Considérez le temps avant un tournoi comme un échauffement. C’est le moment de vous mettre dans le meilleur état d’esprit pour réussir. Quelles que soient les graines que vous semez avant une partie de golf, vous en récolterez les fruits pendant le tournoi.

 

 good golf attitude

FORCE D’ACTION : Ce que vous devez TOUJOURS faire avant une compétition

La clé pour adopter le bon état d’esprit pour concourir est d’avoir un plan … pas seulement un plan de jeu pour un tournoi, mais un plan avant le tournoi. Ce plan devrait vous consolider avant le premier trou.

Ce plan pré-tournoi ne doit pas être minuté au regard de tout ce que vous ferez au premier trou. Pensez à ce plan comme un plan d’urgence. Un plan d’urgence avant le tournoi est simplement une préparation aux distractions. Tout comme un rite avant un coup est essentiel pour aider à minimiser les distractions, votre plan d’urgence aide à gérer les dispersions avant un tournoi.

 

Ce qu’il vous faut prendre en compte pour votre plan pré-tournoi : :

  • Comment resterez-vous concentré sur vos points forts ? Une solution consiste à créer une stratégie de tournoi basée sur des choses que vous faites bien. Vous pourriez aussi rédiger une liste de vos trois plus grandes forces en tant que golfeur et la conserver près de vous pour pouvoir la consulter lorsque vous avez besoin de retrouver de l’aplomb.

 

  • Que ferez-vous si vous ressentez une certaine pression ? Il vous faut avoir des techniques de relaxation lesquelles peuvent débarrasser votre corps et votre esprit de la tension excessive.

 

  • Quelles activités constructives pouvez-vous pratiquer pour occuper votre temps ? Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour libérer votre esprit du golf et passer le temps. Choisissez 2-3 activités qui aèrent votre esprit et votre humeur.

 

  • Comment allez-vous combattre le « et si » ? Une solution consiste à vous remémorer les sensations que vous avez ressenti après un tournoi où vous vous êtes agréablement surpris. Lorsque vous revivez les bonnes expériences et les émotions positives, vous élevez votre humeur, vous améliorez votre capacité à vous concentrer et vous vous placez dans un état d’esprit plus efficace pour la compétition.

 

Il est important d’avoir le bon plan avant le tournoi pour focaliser votre esprit et programmer votre corps pour une exécution réussie.

A quoi allez-vous dédier les heures précédant votre prochain tournoi ?

 

 

Pour mieux comprendre comment votre jeu mental affecte votre performance au golf, pourquoi ne pas évaluer votre jeu mental.

mental game assessment

C’est gratuit et cela nous vous prendra que 4 minutes à remplir

 

 

link to acknowledge Golf image